Imaginez par exemple un logiciel pour gérer son temps dont vous faîtes la promotion. Si vous aviez en votre possession un petit ebook sur la gestion du temps à m’offrir en plus de ce logiciel, cela pourrait m’intéresser et faire pencher la balancer en votre faveur par rapport aux autres affiliés. (Bien sûr, il faut avoir les droits pour la diffusion de cet ebook)
8 – Communiquez sur votre programme d’affiliation : la plupart des entreprises font l’erreur de »cacher » cet outil pour éviter que leurs clients ne l’utilisent pour leur usage interne… Il faut au contraire le mettre en avant pour inciter les visiteurs à devenir vos ambassadeurs et consommer plus ! De même il est important de faire des communiqués de presse, des articles sur votre blog… ayant pour sujet votre programme d’affiliation afin de leur faire gagner en visibilité sur Internet.
(SEA) : Le référencement payant (search engine advertising) est l’achat de liens sponsorisés dans des espaces publicitaires dans le but de positionner votre site rapidement sur des mots clés spécifiques. L’objectif est de mettre la meilleure enchère sur les mots-clés avec un bon ciblage pour avoir le plus de chances d’être visible au meilleur coût. Les efforts que vous investissez dans le SEA cesseront d’avoir un impact direct dès que vous stopperez vos campagnes publicitaires.
ShareASale est un autre réseau d’affiliés populaire et bien accepté qui propose un grand nombre de produits. Il a recueilli d'excellentes notes, notamment les personnalités, la sécurité, la moralité, le service à la clientèle et la facilité de paiement des commissions exceptionnelles de la société. En fait, il s'agit de la société de marketing d'affiliation bien connue, qui compte plus de 3 900 programmes marchands et plus de 40 catégories différentes. Il existe de nombreux autres programmes d'affiliation sur Internet qui sont très caractéristiques de ShareASale.
2 – Impliquez vous dans l’achat : il est important d’écrire noir sur blanc « Achetez ce produit » afin de pousser l’internaute à l’action (un simple lien ne suffit pas !). Dans le même temps il est essentiel de tester le produit pour apprendre à le vendre, et indiquer à QUI ce produit s’adresse et à qui il ne s’adresse pas… Cela permet d’une part de rassurer vos acheteurs potentiels, et d’autre part de ne pas tromper les autres (ce qui laisse votre capital de confiance intact). Dans le même ordre d’idées, indiquez bien quelles sont les limites du produits, afin d’éviter les mécontents qui vous feront une mauvaise publicité…
3 – Variez les programmes d’affiliation : les produits vendus via l’affiliation ont une durée de vie relativement faible, et donc il faut toujours rechercher de nouveaux programmes. De même dès que vous devez faire un lien vers un site, un produit ou un service systématiquement, vous devez avoir le réflexe de vérifier s’il ne propose pas un système d’affiliation.

Un des champions la gestion de son programme d’affiliation est EasyFlirt. En effet une fois que vous vous êtes inscrit vous recevez automatiquement un email de relance 1 semaine plus tard si vous n’avez pas encore mis en place une boutique avec les instructions pour le faire avec un mini-tutorial en images. Quelques jours après avoir mis en place la boutique vous recevez un premier email pour vous expliquer comment mettre en avant votre affiliation, et deux semaine après encore d’autres conseils pour exploiter une mailing liste et mettre en place de nouveaux systèmes pour attirer des inscrits.
Cela n’a peut-être pas l’air très glamour, mais devenir un assistant virtuel est une chose qui peut vous aider à vous en sortir, surtout si les temps sont durs. En fonction de votre lieu de résidence et des salaires dans ce domaine, devenir assistant virtuel peut être un geste solide ou simplement contribuer à garder les lumières allumées, pour ainsi dire.
×