Beaucoup de personnes affirment que l’argent facile n’existe pas. Ce qui, pour nous, n’est pas tout à fait exact. Si on part du principe qu’avec un travail « normal », on ne gagne pas facilement de l’argent, ceci est vrai. Dans un boulot « normal », vous avez l’obligation de dépenser beaucoup de temps et d’énergie pour être rémunéré. Et c’est souvent cet investissement qui est rémunéré. Mais, bien qu’il vous faut toujours considérer le revenu que vous pouvez vous faire avec les méthodes que nous vous conseillons, vous avez plus de chance avec ces derniers.
Tu peux commencer par t’inscrire sur les sites s’ils te donnent l’autorisation. Seulement je l’ai déjà dit, nombreux sont ces sites qui ne marche pas vraiment mais tu peux essayer Scarlet Clicks et me faire un retour. Pour payoneer, je te recommande de demander ta carte en Euro en même temps. ça prend un peu de temps avant de venir et ce serait dommage qu’elle te bloque dans ton business.
Ci-dessous vous pouvez voir un échantillon soigneusement sélectionné, des meilleures recettes pour gagner rapidement de l’argent sur Internet. Chez FortuneNinja, nous avons évalué chaque méthodes, pour se faire de l’argent, d’après un score appelé «Score FortuneNinja». En gros, plus le score FortuneNinja d’une méthode de revenus est haut, plus nous vous le recommandons.
Ensuite, prenez le temps de parler aux gens qui, selon vous, correspondent à votre cible. Demandez-leur ce qu'ils veulent ou ce dont ils ont besoin, puis ajustez et affinez vos idées pour qu'elles correspondent aux réponses de vos clients potentiels. Vous pouvez également discuter des prix et des idées de marketing avec eux si cela vous semble approprié.

Pour déterminer vos clients cibles, il est utile de commencer par penser à votre avantage concurrentiel particulier (qualité, prix, commodité). Cela vous aidera à cibler davantage les personnes les plus susceptibles d'acheter chez vous - celles qui recherchent une version meilleure, moins chère ou plus pratique du produit ou du service que vous offrez.
Le problème c’est que souvent on a aucune idée de par où commencer… Et qu’en France, le concept de revenu passif n’est pas si populaire (après une recherche google, le terme est tapé moins de 100 fois/mois en France, contre plus de 60 000 fois aux états unis), bref on a encore du boulot, pour donner vie à ce concept, à y croire et à lui donner de la crédibilité…
×