La prochaine chose que vous devez comprendre est de savoir qui sont vos clients. Qui sont les personnes qui (1) ont besoin de votre service ou produit et (2) sont prêts à payer pour cela? Cela nécessite de la réflexion et de la recherche de votre part, mais il est absolument essentiel à votre succès de gagner de l'argent supplémentaire d'une petite entreprise à domicile. De plus, vous ne voulez pas perdre de temps à traquer les mauvais clients. Le zonage de vos clients cibles garantit que vous utilisez judicieusement votre temps et vos ressources et augmente vos chances de réussite.
Gaddin, Mailorama, Moolineo et Qassa sont des sites de mails rémunérés, d’offres sponsorisées et de cashback. On peut espérer en tirer entre 15 et 30 euros gratuitement par mois, sans parle de l’argent que ça peut nous permettre d’économiser. Ils peuvent même nous permettre de mieux rentabiliser notre temps que beaucoup d’emplois à plein temps, pour s’en rendre compte il faut s’habituer à ces sites, puis s’armer d’un chronomètre et calculer le rapport temps investi/gains, ensuite on calcul ce que ça pourrait nous donner sur une heure, et bien souvent les résultats sont bons si on est rapide à effectuer certaines tâches (lectures de mails, inscriptions rémunérées, OfferWalls, visites de sites, etc…). Certes les gains potentiels restent limités, mais ce n’est en aucun cas une perte de temps, ça permet d’aider des personnes à gagner un peu d’argent en plus et gratuitement, pas un salaire certes.
Si vous épargnez souvent de l’argent tous les mois dans le but de le faire grossir et de le fructifier, commencez dès maintenant à le faire grossir en le prêtant à d’autres personnes. Les prêts entre particuliers constituent une belle façon de fructifier ses petites économies et de les faire grossir. Ils aident d’autres personnes à réaliser leurs projets et rapportent aux prêteurs des intérêts.

Le site http:/www.apptrailerscom/ vous propose de regarder des vidéos tout en gagnant de l’argent. il est en Anglais mais même si vous ne comprenez pas cette langue, vous n’aurez pas de mal à comprendre le site. Le site vous paie par Paypal dès que vous atteignez le seuil de paiement. L’application est téléchargeable sur google Play et sur App Store.

Ensuite, prenez le temps de parler aux gens qui, selon vous, correspondent à votre cible. Demandez-leur ce qu'ils veulent ou ce dont ils ont besoin, puis ajustez et affinez vos idées pour qu'elles correspondent aux réponses de vos clients potentiels. Vous pouvez également discuter des prix et des idées de marketing avec eux si cela vous semble approprié.

Imaginez par exemple un logiciel pour gérer son temps dont vous faîtes la promotion. Si vous aviez en votre possession un petit ebook sur la gestion du temps à m’offrir en plus de ce logiciel, cela pourrait m’intéresser et faire pencher la balancer en votre faveur par rapport aux autres affiliés. (Bien sûr, il faut avoir les droits pour la diffusion de cet ebook)
14 – Evitez de proposer à plus de 2 plateformes d’affiliation votre programme : généralement les affiliés sont inscrits dans les principaux sites d’affiliation… Si vous utilisez les services d’un des sites majeurs vous êtes certain de couvrir 75% des affiliés qui compte… Avec deux plateforme vous devriez atteindre 90%, ce n’est donc pas la peine de payer plus cher pour 10% d’affiliés qui ont généralement que peu de trafic…
7 – Animez votre réseau d’affiliation : généralement un affilié fait tourner ses programmes au bout de quelques jours s’il ne voit aucun retour, ou quelques semaines si du CA est généré… Vous devez donc traiter ce turn over en proposant des animations, des nouvelles bannières de publicité… Là encore un des modèles du genre c’est Vista Print, avec une chaîne de prospection et de fidélisation impressionnante avec des séries d’emails de ré-activation thématique, promotionnel, coup de coeur….
Le problème c’est que souvent on a aucune idée de par où commencer… Et qu’en France, le concept de revenu passif n’est pas si populaire (après une recherche google, le terme est tapé moins de 100 fois/mois en France, contre plus de 60 000 fois aux états unis), bref on a encore du boulot, pour donner vie à ce concept, à y croire et à lui donner de la crédibilité…
×