Pensez à vos forces, vos compétences et vos passe-temps. À quoi es-tu bon en ce moment? Ces compétences peuvent être liées à votre emploi actuel, mais elles ne doivent pas l'être. Si vous envisagez de capitaliser sur ces compétences, ils devraient être quelque chose que vous aimez vraiment faire parce que vous allez donner un peu de temps libre à vos affaires secondaires. Si vous vous rendez malheureux en faisant quelque chose que vous détestez, il est peu probable que vous persévériez longtemps. Cependant, si vous avez juste besoin de l'argent supplémentaire pour une courte période, aimer l'idée n'est pas une nécessité - il doit juste être quelque chose pour lequel les gens vont vous payer.

8 – Communiquez sur votre programme d’affiliation : la plupart des entreprises font l’erreur de »cacher » cet outil pour éviter que leurs clients ne l’utilisent pour leur usage interne… Il faut au contraire le mettre en avant pour inciter les visiteurs à devenir vos ambassadeurs et consommer plus ! De même il est important de faire des communiqués de presse, des articles sur votre blog… ayant pour sujet votre programme d’affiliation afin de leur faire gagner en visibilité sur Internet.

Il existe une tonne de sites de sondage parmi lesquels vous pouvez vous inscrire. Certains d’entre eux peuvent avoir l’air très spammés et ne paient pas très bien. Mais il existe plusieurs sociétés réputées qui sont connues pour leurs gains élevés et une expérience utilisateur de qualité. Je vais couvrir ceux qui, à mon avis, sont les meilleurs . Je vous recommande de vous inscrire pour chacun d’entre eux, car cela vous donnera le meilleur retour sur votre temps.
Si vous n'avez pas beaucoup de capital pour financer votre démarrage, envisagez des méthodes peu coûteuses ou sans frais de marketing de votre entreprise. Un site web peut être utile mais n'est pas toujours nécessaire. Le bénévolat dans la communauté ou dans des organisations liées à votre entreprise peut être un excellent moyen d'obtenir une certaine visibilité. Des dépliants attrayants et bien placés peuvent fonctionner pour certains types d'entreprises et ne coûtent presque rien. Et il y a toujours Facebook et Craigslist pour passer le mot gratuitement.
Le problème c’est que souvent on a aucune idée de par où commencer… Et qu’en France, le concept de revenu passif n’est pas si populaire (après une recherche google, le terme est tapé moins de 100 fois/mois en France, contre plus de 60 000 fois aux états unis), bref on a encore du boulot, pour donner vie à ce concept, à y croire et à lui donner de la crédibilité…
×