Les missions rémunérées sont les solutions les plus faciles dont vous disposez pour vous faire de l’argent en ligne. Elles ne demandent pas assez de travail de votre part, mais elles ne vous rapportent pas aussi beaucoup d’argent. Ce qui est sûr, elles peuvent vous aider à gagner de quoi payer un nom de domaine et un hébergement web pour lancer un site internet.
(SEA) : Le référencement payant (search engine advertising) est l’achat de liens sponsorisés dans des espaces publicitaires dans le but de positionner votre site rapidement sur des mots clés spécifiques. L’objectif est de mettre la meilleure enchère sur les mots-clés avec un bon ciblage pour avoir le plus de chances d’être visible au meilleur coût. Les efforts que vous investissez dans le SEA cesseront d’avoir un impact direct dès que vous stopperez vos campagnes publicitaires.

L’objectif est d’améliorer le positionnement d’une page web dans les moteurs de recherches (Google , Bing,yahoo…) .On considère que le positionnement d’un site est bon lorsqu’il est classé dans la première page des résultats de recherche, et dans l’une des dix premières réponses naturelles d’une recherche sur des mots-clés correspondant précisément à sa thématique .
Le site http:/www.apptrailerscom/ vous propose de regarder des vidéos tout en gagnant de l’argent. il est en Anglais mais même si vous ne comprenez pas cette langue, vous n’aurez pas de mal à comprendre le site. Le site vous paie par Paypal dès que vous atteignez le seuil de paiement. L’application est téléchargeable sur google Play et sur App Store.

Idée n°14 : Créer un blog et rédiger des articles. Au-delà de 150 articles environ, il est possible de générer des revenus grâce à son blog (publicité, articles sponsorisés, prestations payantes…). Le blog sera d’autant plus facile à monétiser qu’il sera qualitatif et ciblé. C’est une véritable activité à domicile, qui nécessite très peu de déplacements.
Le problème c’est que souvent on a aucune idée de par où commencer… Et qu’en France, le concept de revenu passif n’est pas si populaire (après une recherche google, le terme est tapé moins de 100 fois/mois en France, contre plus de 60 000 fois aux états unis), bref on a encore du boulot, pour donner vie à ce concept, à y croire et à lui donner de la crédibilité…
×