5 – Soyez très transparent sur les statistiques et le CA réalisé… Un état des lieux au jour le jour est indispensable. En effet un affilié qui ne voit aucune vente va très rapidement supprimer votre programme et passer à un autre plus rentable… De même expliquez clairement ce qui se passe en cas d’annulation de commande de la part des prospects (entre 2 et 10 %)
Pour déterminer vos clients cibles, il est utile de commencer par penser à votre avantage concurrentiel particulier (qualité, prix, commodité). Cela vous aidera à cibler davantage les personnes les plus susceptibles d'acheter chez vous - celles qui recherchent une version meilleure, moins chère ou plus pratique du produit ou du service que vous offrez.
5 – Soyez très transparent sur les statistiques et le CA réalisé… Un état des lieux au jour le jour est indispensable. En effet un affilié qui ne voit aucune vente va très rapidement supprimer votre programme et passer à un autre plus rentable… De même expliquez clairement ce qui se passe en cas d’annulation de commande de la part des prospects (entre 2 et 10 %)

8 – Communiquez sur votre programme d’affiliation : la plupart des entreprises font l’erreur de »cacher » cet outil pour éviter que leurs clients ne l’utilisent pour leur usage interne… Il faut au contraire le mettre en avant pour inciter les visiteurs à devenir vos ambassadeurs et consommer plus ! De même il est important de faire des communiqués de presse, des articles sur votre blog… ayant pour sujet votre programme d’affiliation afin de leur faire gagner en visibilité sur Internet.


Faites un peu de recherche raisonnable. Combien de personnes louent-elles leur maison dans votre région sur des sites comme AirBnB ? Quel est le taux en vigueur et comment ces maisons se comparent-elles à la vôtre? Si vous envisagez de le faire, il y a beaucoup de questions à traiter. Plus vous accorderez une attention particulière aux détails plus vous attirer des clients .

Une fois que vous avez vos objectifs en place, vous devez être suffisamment discipliné pour vous assurer que vous faites tous les efforts nécessaires pour les atteindre, si vous trouvez cela difficile pour commencer, cela peut parfois aider de demander à quelqu’un de vérifier votre travail (chaque semaine Ou mensuellement) pour voir les progrès que vous faites vers ces objectifs. Des conseils pour exécuter une entreprise à domicile réussie.

1 – Choisir un programme lié aux besoins de sa cible  : c’est une évidence, mais il est important de rappeler qu’il faut des offres pertinentes qui plait à vos visiteurs ou à votre mailing list. De plus n’hésitez pas à faire 2 repasses sur la même mailing liste. En effet généralement sur une base 100 lors d’un premier envoi, vous obtenez 70 à 80 % du montant du premier passage lors du second passage… Par contre au troisième vous aurez un taux de retour plus faible encore, et vous risquez de lasser vos lecteurs et générer des désabonnements…
Je vous avais parlé de relever les défauts avant. Par défauts, je voulais surtout parler de « choses manquantes ». Une étape qui manque de détails, un élément intéressant qui n’est pas expliqué dans une méthode, etc. Vous pouvez transformer cette lacune en bonus pour votre offre. Si vous pouvez proposer le chaînon manquant, les gens seraient plus intéressés à passer par vous. Rappelez vous toujours de l’importance de l’offre. Le plus mauvais des produits peut se vendre si l’offre est bonne…
Fondée en 2009, ValuLeads est une agence de publicité dynamique, en pleine croissance et basée sur les réalisations. Son objectif fondamental en tant qu'équipe est de fournir la meilleure valeur possible à chaque organisation avec laquelle elle travaille. ValuLeads comprend que chaque client, qu’il s’agisse d’un annonceur ou d’un éditeur, a des besoins et des souhaits différents. Par conséquent, ils travaillent avec leurs clients sur une base individuelle pour créer un système ou une campagne entièrement personnalisé conçu pour maximiser la valeur et les résultats. ValuLeads s’engage à obtenir le meilleur rendement pour chaque campagne.
Le problème c’est que souvent on a aucune idée de par où commencer… Et qu’en France, le concept de revenu passif n’est pas si populaire (après une recherche google, le terme est tapé moins de 100 fois/mois en France, contre plus de 60 000 fois aux états unis), bref on a encore du boulot, pour donner vie à ce concept, à y croire et à lui donner de la crédibilité…
×