Gaddin, Mailorama, Moolineo et Qassa sont des sites de mails rémunérés, d’offres sponsorisées et de cashback. On peut espérer en tirer entre 15 et 30 euros gratuitement par mois, sans parle de l’argent que ça peut nous permettre d’économiser. Ils peuvent même nous permettre de mieux rentabiliser notre temps que beaucoup d’emplois à plein temps, pour s’en rendre compte il faut s’habituer à ces sites, puis s’armer d’un chronomètre et calculer le rapport temps investi/gains, ensuite on calcul ce que ça pourrait nous donner sur une heure, et bien souvent les résultats sont bons si on est rapide à effectuer certaines tâches (lectures de mails, inscriptions rémunérées, OfferWalls, visites de sites, etc…). Certes les gains potentiels restent limités, mais ce n’est en aucun cas une perte de temps, ça permet d’aider des personnes à gagner un peu d’argent en plus et gratuitement, pas un salaire certes.

Bonjour j’ai souvent la question pour l’Afrique. Je blogue en France et je donne des bons plans pour la France , ce que je connais, il est pour moi impossible de vérifier chaque site pour chaque pays du monde. Donc La question, est est-ce que je peux percevoir mes gains, il suffit de regarder comment sont payés les gains et si vous pouvez les percevoir. Si vous avez un doute, il suffit d’écrire au site qui vous éclairera sur le sujet. Chaque site est différent, je ne peux répondre à leur place.
Gagner de l’argent est la préoccupation majeure des gens qui souhaitent améliorer leur budget ou être plus à l’aise financièrement. Il est tout à fait possible de gagner de l’argent en ligne mais peut être pas comme vous l’imaginez. Je ne vais pas vous proposer de casino ou loterie, ou de recettes miracles, mais des sites qui permettent de gagner de l’argent sur internet. De petites sommes cumulées qui peuvent bien dépanner lorsqu’on souhaite augmenter un peu ses revenus. L’argent facile n’existe pas, mais cumuler de petits gains sur une année, sur un mois, cela n’est pas si chronophage et à long terme vous gagnerez réellement de l’argent!
L’autre problèmes potentiel c’est la fraude : si vous payez proportionnellement au CA réalisé, le risque se situe surtout au niveau des impayés… mais si c’est un paiement au formulaire et que vous n’êtes pas sûr de générer du CA à partir de leads « pourris » vous devez prévoir un arrêt immédiat de l’offre (ou au moins l’arrêt de la validation de nouveaux membres) pour surveiller attentivement quel est le taux de transformation, le CA généré, les retours produits et surtout la marge !

Comme déjà dit, il est possible de contacter directement une entreprise et demander un programme d’affiliation. Nous ne recommandons pas cela, hormis si vous êtes un affilié expérimenté. La solution la plus intelligente est de trouver un réseau d’affiliation. Un réseau d’affiliation est une agence de marketing en ligne qui permet aux entreprises de promouvoir leur site web/boutique à travers des partenaires affiliés (vous). Le réseau a amassé une vaste collection de publicités de diverses entreprises, que vous, en tant que partenaire affilié, pouvez utiliser


Bonjour Leon désolé pour la réponse tardive, je ne connais pas ces sites mais visiblement le seul moyen de contact pour hit actu est par mail, ils n’ont pas mis les mentions légales afin de voir l’adresse de la société donc pour réclamer quelque chose par courrier avec accusé de réception cela va être dur, peut être regarder sur societe.com pour voir à qui appartient la société et trouver l’adresse. Si tu veux vérifier certains sites dans l’avenir tu peux toujours regarder sur netbusinessrating sur ce site les gens donnent leurs avis avec preuves de paiement.
1 – Choisir un programme lié aux besoins de sa cible  : c’est une évidence, mais il est important de rappeler qu’il faut des offres pertinentes qui plait à vos visiteurs ou à votre mailing list. De plus n’hésitez pas à faire 2 repasses sur la même mailing liste. En effet généralement sur une base 100 lors d’un premier envoi, vous obtenez 70 à 80 % du montant du premier passage lors du second passage… Par contre au troisième vous aurez un taux de retour plus faible encore, et vous risquez de lasser vos lecteurs et générer des désabonnements…
Cela n’a peut-être pas l’air très glamour, mais devenir un assistant virtuel est une chose qui peut vous aider à vous en sortir, surtout si les temps sont durs. En fonction de votre lieu de résidence et des salaires dans ce domaine, devenir assistant virtuel peut être un geste solide ou simplement contribuer à garder les lumières allumées, pour ainsi dire.
×